Ma petite histoire ou comment se lancer en affaires en pleine crise de la COVID-19!

Ma petite histoire ou comment se lancer en affaires en pleine crise de la COVID-19!

Je m’appelle Marie-Andrée et j’aide les gens à concrétiser leurs projets de développement durable et de mobilité internationale.

Orientée vers l’action, j’ai développé au cours des 20 dernières années une expertise de pointe dans la gestion et le développement de projets qui visent à faire « apprendre autrement ». Détentrice d’un baccalauréat en éducation et d’un diplôme d’études supérieures spécialisées en relations publiques, j’ai toujours cherché à partager mes apprentissages et mes connaissances.

En janvier 2020, j’ai choisi de faire le grand saut et de plonger à fond dans l’aventure de l’entrepreneuriat et du service-conseil en lançant ma propre entreprise. « Marie-Andrée Roy services-conseils » naissait de mes passions pour les séjours internationaux, le monde de l’éducation et le développement durable.

J’ai donc commencé l’année 2020 pleine d’enthousiasme, de détermination et de confiance dans mon nouveau bureau fraîchement aménagé à la maison. J’avais bien préparé ma transition et dès les premières semaines de l’année, j’ai eu le plaisir de travailler sur des mandats motivants avec des clients qui me poussaient à me dépasser.

Le 22 février dernier, je m’envolais vers Paris afin de réaliser en France deux mandats professionnels dans mes deux domaines de prédilection: le développement durable et la mobilité internationale. J’étais heureuse et fébrile de réaliser un double rêve de démarrer ma propre entreprise tout en exécutant des mandats sur la scène internationale.

À mon arrivée à Paris, même s’il était de plus en plus question des impacts de la COVID-19 en Chine et dans le nord de l’Italie, les partenaires, les collègues et les amis, que je rencontre au cours de mon séjour, sont plutôt sereins et ne se disent pas préoccupés outre mesure.  La France compte alors quelques cas et le ministre de la Santé annonce que le pays se prépare à une possible pandémie. Rien n’est trop alarmant… Les jours passent, mon travail avance bien, je savoure pleinement la richesse de mon séjour et les apprentissages que je réalise, comme l’illustre si bien cette photo de moi sur une terrasse à Montpellier. J’ai pourtant l’impression aujourd’hui que cette photo a été prise à une autre époque…

Les bilans s’alourdissent de jour en jour.  Le gouvernement français annonce l’annulation de tous les rassemblements de 1000 personnes et plus. L’un de mes mandats est alors annulé. En moins de 24 heures, je modifie mon billet d’avion et rentre à Montréal le 10 mars, jour où l’Organisation mondiale de la Santé déclare l’état de pandémie.

Quelques jours après mon retour, le Québec se met sur « pause » et cette situation exceptionnelle me force à faire une introspection. Comme entrepreneure, il faut se questionner et se réinventer constamment. Comme le dit si bien l’entrepreneur Christian Genest, il faut voir venir les coups et les encaisser, comme un boxeur.

En isolement à la maison, je réfléchis de nouveau à ce qui m’a poussée à me lancer dans cette folle aventure. Comment, deux mois seulement après le début de cette nouvelle vie professionnelle, je peux être passée d’un agenda très bien rempli à un questionnement sur les raisons qui avaient motivé mon choix?

En m’arrêtant, en réfléchissant, en visualisant ma «ligne du temps» des 20 dernières années, je me suis rappelée que :

  • D’aussi loin que je me souvienne, je me suis toujours intéressée aux nombreux bénéfices qui découlent des séjours internationaux, ayant moi-même expérimenté, à plusieurs reprises, la vie aux quatre coins du globe en réalisant des stages, des formations et des expériences de travail dans près de 20 pays.
  • Au fil du temps, j’ai eu le plaisir de travailler avec des étudiants et leur famille, des professeurs, des établissements d’enseignement secondaire, collégial et universitaire, des entreprises, dans le but de construire un monde meilleur, plus ouvert et durable.
  • Toutes ces nombreuses expériences m’ont permis de tisser des liens un peu partout sur la planète.
  • Les personnes que j’ai croisées sur ma route, au Québec et dans différents pays, sont la principale richesse que j’ai pu retirer de toutes mes expériences tant sur le plan personnel que professionnel. C’est à leur contact que j’ai pu découvrir leur culture, vivre différemment, apprendre et partager des moments inoubliables.
  • Depuis très longtemps, quand je ne suis pas en train de développer un projet international quelconque ou de rêver à une prochaine aventure, j’aime beaucoup cuisiner, passer du temps avec ma famille et mes amis, m’engager dans différentes causes et voir comment je peux réduire mon empreinte écologique en posant des gestes durables.
  • En parcourant les grands moments de ma feuille de route, je constate que je dois poursuivre ma mission et celle de mon entreprise, qui est d’aider les gens à concrétiser leurs projets de développement durable et de mobilité internationale.

 

1997
1997

France

France

Séjour historique et culturel avec deux profs passionnés!  J’ai séjourné dans une famille d’accueil extraordinaire que je considère toujours comme ma deuxième famille!

1997

Vancouver

Vancouver

Sitôt revenue de la France, je m’envole vers Vancouver pour participer au programme Explore! Cinq semaines intensives d’apprentissage de l’anglais qui ont changé ma vie!

2000
2000

France – Marseille

France – Marseille

Stage en enseignement au secondaire dans une école de Marseille! J’ai fait des rencontres incroyables et j’ai pu mesurer les différences entre les systèmes d’éducation québécois et français. J’ai aussi tissé des amitiés qui sont toujours bien vivantes.

2000

Écosse – Édimbourg

Écosse – Édimbourg

SWAP – Expérience études travail comme gérante dans un café à Édimbourg! Il y a pire comme emploi d’étudiant! Des rencontres quotidiennes avec les Écossais et des touristes des quatre coins du monde. Marcher dans cette ville remplie d’histoire à l’aurore en direction du café que je devais ouvrir a assurément quelque chose de magique!

2001
2001

République tchèque – Chantiers jeunesse

République tchèque – Chantiers jeunesse

Implication communautaire avec les enfants de la communauté rom. Découverte d’un peuple fascinant et d’une équipe incroyable dans un quartier d’Usti Nad Laben. Une expérience qui m’a permis de découvrir un peuple si différent et de partager de moments forts en groupe.

2002
2002

États-Unis – New York

États-Unis – New York

Fière représentante de la Tanzanie et de la situation des femmes dans ce pays lors de ma participation à la Simulation des Nations- Unies à New York, quelques mois seulement après les attentats du 11 septembre 2001 avec une super gang!

2003
2003

Québec

Québec

Accompagnatrice d’un groupe d’élèves américains en séjour linguistique au Québec. Cette fois, je jouais les guides et la professeure de français au Québec. Un mois à parcourir le Québec avec ces jeunes!

2003

Espagne

Espagne

Parce qu’apprendre est un plaisir pour moi, je me suis dit que Séville était une ville tout à fait extraordinaire pour parfaire ma connaissance de l’espagnol!

2003

Guatemala

Guatemala

Organisatrice et accompagnatrice d’un groupe de quinze merveilleuses élèves de niveau secondaire lors d’un séjour d’initiation à la coopération internationale. De la collecte de fonds à la préparation logistique, culturelle et linguistique, une année entière a été consacrée à ce projet majeur!

2005
2005

France

France

Participation comme étudiante à la première école d’été en d’entrepreneuriat de Paris. En équipe interculturelle, il fallait mettre en place un projet d’affaire pour le présenter à un jury du milieu des affaires. En plus de tisser des liens avec des collègues venus des quatre coins du monde, j’ai eu le plaisir de travailler sur un projet de crèche «Pépin de pomme» avec une équipe formidable. Et comme si ce n’est pas suffisant, de remporter le premier prix du jury avec notre projet!

2005

2005 à 2012

J’agis comme conseillère pédagogique et à la mobilité internationale dans un cégep de la région de Québec. Avec plusieurs personnes, je travaille à la mise en place de différents projets de mobilité pour les étudiants et les professeurs. Je travaille également à l’accueil des étudiants internationaux et je tisse des liens incroyables avec l’équipe de notre partenaire mexicain

2007
2007

2007 à 2011

2007 à 2011

Je participe au développement et à la négociation d’ententes de partenariat pour des projets internationaux avec des établissements d’enseignement en Allemagne, en France, en Espagne et dans l’Ouest canadien.

2012
2012

2012 à 2018

2012 à 2018

Je plonge de façon inattendue dans l’univers du développement durable, en me faisant confier le mandat de développer un Centre de formation en développement durable (CFDD) à la Faculté des sciences et de génie de l’Université Laval. Grâce au travail collaboratif, je prends la direction du CFDD accompagnée par une équipe formidable, des partenaires et des formateurs qui vont m’inspirer et permettre la mise en place d’une offre de formation unique.

2015
2015

2015 à 2019

2015 à 2019

Je participe à plusieurs congrès internationaux et des missions sur différents thèmes!

2018
2018

2018 – 2019

J’effectue un retour aux sources dans le réseau collégial et je deviens coordonnatrice au développement institutionnel d’un cégep. J’ai travaillé, entre autres, à la mise en place d’un bureau international et du développement durable dans cet établissement.

2020
2020

Marie-Andrée Roy, services-conseils

Marie-Andrée Roy, services-conseils

Je fonde « Marie-Andrée Roy, services-conseils ». La suite est maintenant à écrire…

COVID-19 ou pas, j’ai la conviction que nous devons ensemble construire une nouvelle économie, un nouveau modèle, plus durable. Nous vivons actuellement une crise surréaliste, une crise mondiale qui nous rappelle que les changements climatiques, les inégalités sociales, l’effondrement économique n’ont pas de frontières et que nous devons y faire face, trouver des solutions qui nous permettront d’aplatir une autre courbe…

Comme les Cowboys Fringants le chantent si bien:

« […] va tenter ta chance

Et fais ton ch’min dans la vie

Parce qu’au fond le vrai plaisir

C’est p’t’être juste de pas savoir

Comment qu’a va finir

Ta p’tite histoire »

C’est exactement ça et c’est pourquoi je m’amuse à me fredonner bien fort ce refrain, car je suis impatiente d’en apprendre plus sur vos projets pour vous aider à les réaliser et à construire ensemble, le monde de demain! Parce qu’il faut voir dans cette crise et ses défis, les opportunités qui se présentent à nous!

Marie-Andrée

Articles associés

× Envie de discuter de votre projet?